La rubrique de Mél’

Mélina, service civique à l’aubrière sur la saison 2020-2021 vous fera partager ici ses coups de coeur sur des sujets actuels : bien-être, développement personnel, développement durable …

Pour celles et ceux qui ne le sauraient pas encore, notre association, l’Aubrière, propose à ses adhérents des cours de sophrologie.
Mais la sophrologie, qu’est-ce que c’est ? Et pour quelles raisons s’y intéresser ? J’ai relevé une liste des avantages que nous offre cette pratique, accompagnée de Nathalie Gousset, psycho sophrologue et hypnothérapeute.

 

« La sophrologie est une technique de relaxation basée sur des exercices de respiration et de gestion de la pensée. Elle assure une détente physique et psychique propice à la gestion du stress, à l’amélioration de la concentration, de la mémoire ou de la créativité. » (Site internet de l’Aubrière).

Cette pratique, développée en 1960 par Alfonso Caycedo, regroupe plusieurs techniques comme l’hypnose thérapeutique, la relaxation ou encore le yoga.

Voici donc une liste des bienfaits tirés de la sophrologie.

Régule le stress.

D’après le dictionnaire Larousse, le stress est un «état réactionnel de l’organisme soumis à une agression brusque. » Cela peut engendrer certaines difficultés comme des troubles du sommeil, de la fatigue ou encore de la susceptibilité.

La sophrologie est alors un moyen naturel de gérer son stress et son anxiété. Le sophrologue propose un travail de visualisation qui permet de développer des pensées positives, et d’améliorer sa respiration, via des exercices d’inspiration et d’expiration. Il apprend également à visualiser les différentes parties du corps, ce qui mènera à la détente et au lâcher-prise.

Améliore le sommeil.

Le sommeil est un facteur primordial au bien-être de notre organisme, et, pourtant, 1 personne sur 4, se plaint de troubles du sommeil. Or, un manque de sommeil peut entraîner de multiples complications comme une baisse de concentration, une baisse de motivation ou bien encore, une prise de poids. Pour pallier à cette difficulté, bon nombre de Français ont recourt à des somnifères. Pourtant, il existe des moyens plus doux et naturels de contrer ces troubles du sommeil.

La sophrologie permet alors de maintenir, améliorer, retrouver et réinstaller ce sommeil en utilisant des techniques comme des exercices de respiration, de la sophronisation de base, de la sophronisation de base vivantielle, la sieste flash ou encore, des relaxations dynamiques.

Renforce l’estime de soi.

D’après le dictionnaire Le Robert (2011), « l’estime de soi-même est la juste opinion de soi que donne une bonne conscience ».  L’estime de soi est un élément fondamental de la personnalité qui participe à l’équilibre psychique.

La sophrologie permet alors de développer l’estime de soi, c’est-à-dire, qu’elle nous apprend à nous accepter et à nous aimer tels que nous sommes.

Cette méthode permet de « découvrir, en état de conscience modifié, le vécu corporel, émotionnel et l’imaginaire fantasmatique qui se trouvent derrière les passions dont le « sophronisant » veut se délivrer. » (Richard Esposito, 2017).

Cela permet alors d’accepter la personne que nous sommes.

 Lutte contre les addictions.

D’après le site du ministère des solidarités et de la santé,  « l’addiction se caractérise par l’impossibilité répétée de contrôler un comportement et la poursuite de ce comportement en dépit de la connaissance de ses conséquences négatives. La notion de conduite addictive comprend à la fois les addictions aux substances psychoactives (alcool, tabac, drogues illicites) mais également les addictions comportementales, sans substances psychoactives (jeu, par exemple). »

Les addictions représentent un réel problème de santé publique dont les impacts sont multiples, sanitaires, médicaux, et sociaux.

La sophrologie peut alors aider à lutter contre une dépendance, complétée d’un suivi médical. En effet, les séances de sophrologie peuvent s’avérer efficaces pour réguler l’état de dépendance et de manque, qui engendre du stress, par des exercices permettant de détendre les muscles et de relativiser.

Lutte contre la douleur.

L’association internationale pour l’étude de la douleur (IASP) définit la douleur comme étant « une expérience sensorielle et émotionnelle désagréable, associée à une lésion tissulaire réelle ou potentielle, ou décrite dans ces termes« . La douleur est alors une sensation subjective qui a plusieurs composantes (sensorielle, affective, émotionnelle, cognitive, comportementale).

La sophrologie permet un accompagnement auprès de personnes douloureuses, en les rendant actrices de leur mieux-être. Les exercices de respiration sont régulièrement utilisés. Pour certains patients, un travail de concentration sur la zone douloureuse peut être bénéfique. Pour d’autres, il s’agira d’aborder le corps dans sa globalité.

Lutte contre les Trouble de conduites alimentaires (TCA).

« Les troubles des conduites alimentaires (TCA) se caractérisent par des perturbations graves du comportement alimentaire. On distingue deux diagnostics spécifiques : la boulimie et l’anorexie mentale. » (Haute autorité de santé, 2015).

La sophrologie est un moyen d’accompagner les personnes souffrant de TCA. Les exercices sont principalement orientés sur le ressenti corporel afin de permettre l’accès à la perception, aux sensations et aux images.

Ainsi, la sophrologie offre de multiples possibilités de mieux gérer ces troubles du comportement alimentaire. Plusieurs études révèlent qu’au-delà de leurs habitudes alimentaires, les personnes souffrant de TCA modifient l’ensemble de leurs habitudes, de leurs modes de vie.

 

 

Qu’il s’agisse de réguler le stress ou de lutter contre les troubles de la conduite alimentaire, les bienfaits de la sophrologie sont multiples et peuvent nous être d’une grande aide !

 

 

 

Sources :

SOPHROLOGIE. (2020, 30 juin). Association culturelle et d’animation de Fondettes. https://www.aubriereinfo.com/sophrologie/

Boistard, S. (2020, 20 septembre). Sophrologie : ce que dit la science de ses bienfaits potentiels. Sciences et Avenir. https://www.sciencesetavenir.fr/sante/cerveau-et-psy/sophrologie-quels-sont-ses-bienfaits-selon-la-science_147294

Larousse, Ã. (s. d.). Définitions : stress – Dictionnaire de français Larousse. Larousse. Consulté le 7 décembre 2020, à l’adresse https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/stress/74848

Addictions –. (2020, 1 octobre). Ministère des Solidarités et de la Santé. https://solidarites-sante.gouv.fr/prevention-en-sante/addictions/

La sophrologie pour lutter contre le stress. (2020, 15 septembre). Madame Figaro. https://madame.lefigaro.fr/bien-etre/la-sophrologie-pour-lutter-contre-le-stress-010115-2309

  1. (2020, 24 juillet). Sophrologie : pourquoi on a envie d’essayer. Blog de Medoucine. https://www.medoucine.com/blog/sophrologie-pourquoi-on-a-envie-dessayer/

Esposito, R. (2017). Guide de sophrologie appliquée (Hors collection) (French Edition) [E-book]. MASSON. https://www-sciencedirect-com.proxy.scd.univ-tours.fr/book/9782294753794/guide-de-sophrologie-appliquee

Portail HAS Professionnels. (s. d.). Haute Autorité de Santé. Consulté le 7 décembre 2020, à l’adresse https://www.has-sante.fr/

Nothing Found

It seems we can’t find what you’re looking for. Perhaps searching can help.